Reconstruction : une lueur d’espoir après la tragédie

La LIBNOR, membre de l’ISO pour le Liban, place les normes et la collaboration au cœur de la reconstruction de la zone portuaire de Beyrouth, ravagée par un accident dévastateur.

Lu en quelques minutes
Par Barnaby Lewis
Publié le
Partager sur, ,

À l’occasion de la Journée mondiale de la normalisation 2020 et au lendemain de la tragique explosion qui a dévasté le port de Beyrouth, l’Institution libanaise de normalisation (LIBNOR) a organisé une réunion spéciale porteuse d’espoir avec l’Ordre des ingénieurs et architectes (OEA), qui compte des experts de premier plan dans le domaine de la planification, de la construction et des infrastructures. 

Le Secrétaire général de l’ISO, Sergio Mujica, qui a adressé un message vidéo à l’occasion de cette manifestation, a présenté ses condoléances aux Beyrouthins et au Liban, au nom de notre Organisation dans son ensemble : « L’empathie et la compassion de l’ISO vont à tous ceux qui pleurent la perte d’êtres chers, à tous ceux qui prient pour le rétablissement de leurs proches, de leurs conjoints et de leurs enfants, et aux milliers de personnes blessées lors de ce tragique événement. » 

Depuis plus d’un demi-siècle, la LIBNOR a diffusé le message de la normalisation dans toute la région, en mettant les normes au cœur du commerce, des échanges, de la fabrication, de la gestion et de la sécurité. Partout dans le monde, les normes jouent un rôle central pour renforcer l’économie et bâtir la confiance, un aspect central du travail de la LIBNOR que la réunion organisée à l’occasion de la Journée mondiale de la normalisation a permis de consolider. Son engagement auprès des autorités gouvernementales et de réglementation a non seulement permis de mettre en avant les avantages de la normalisation, mais aussi de les étendre au quotidien des Libanais. La reconstruction est un défi colossal. La destruction d’infrastructures essentielles a frappé alors même que le pays traverse une crise globale exacerbée par les difficultés économiques. 

Léna Dargham, à la tête de la LIBNOR, est une normalisatrice aguerrie, convaincue que la collaboration et le consensus sont la meilleure marche à suivre. Cette approche collaborative était au centre de la réunion entre la LIBNOR et l’OEA. 

Aucun d’entre nous ne détient toutes les réponses. Mais grâce aux normes, nous sommes convaincus que nous apportons des solutions concrètes. En cette année où chacun des problèmes auxquels nous sommes confrontés a été amplifié par les terribles événements qui ont frappé ce pays, dans le contexte d’une pandémie mondiale, la collaboration et le recours à une approche reconnue à l’échelon international sont plus importants que jamais.

Les efforts constamment mis en œuvre par la LIBNOR pour promouvoir le recours aux normes sont essentiels pour venir à bout des difficultés à venir. L’esprit de collaboration qui a marqué la réunion entre les normalisateurs libanais et d’éminents ingénieurs et architectes de l’OEA atteste d’un optimisme légitime et indispensable. « Je suis fière de voir que les normes et la collaboration sont non seulement appelées à jouer un rôle majeur pour rebâtir ces infrastructures, mais aussi à donner de l’espoir au peuple libanais », conclut Léna Dargham.

Barnaby Lewis
Barnaby Lewis

contact pour la presse

press@iso.org

Journaliste, blogueur ou rédacteur ?

Vous souhaitez obtenir des informations exclusives sur les normes, ou simplement en savoir plus sur ce que nous faisons ? Contactez notre équipe ou consultez notre dossier médias.

Suivez l'actualité de l'ISO

Inscrivez-vous à notre Newsletter (en anglais) pour suivre nos actualités, points de vue et informations sur nos produits.