Résumé Prévisualiser

L'utilisation d'un dispositif de surveillance de l'air en continu (CAM) est principalement motivée par la nécessité d'être alerté rapidement et de la façon la plus précise possible avec un taux acceptable de fausses alarmes lorsqu'une valeur d'activité volumique significative est dépassée, afin de prendre des mesures appropriées pour réduire l'exposition des personnes concernées.

Les performances de ce CAM dépendent non seulement de l'aspect métrologique caractérisé par le seuil de décision, la limite de détection et les incertitudes de mesure, mais aussi de sa capacité dynamique caractérisée par son temps de réponse ainsi que de l'activité volumique minimale détectable correspondant à un taux de fausses alarmes acceptable.

La situation idéale serait d'avoir une activité volumique minimale détectable aussi faible que possible et un temps de réponse associé très court, mais ces deux critères sont malheureusement en opposition. Il est donc important que le CAM et le choix des paramètres de réglage et des niveaux d'alarme soient alignés sur les objectifs de la radioprotection.

La connaissance de plusieurs facteurs est nécessaire pour interpréter la réponse d'un CAM et sélectionner le type de CAM adapté et ses paramètres de fonctionnement.

Parmi ces facteurs, il est important de connaître les demi-vies des radionucléides concernés, afin de sélectionner le système de détection approprié et son modèle d'évaluation associé.

Les CAM qui mettent en œuvre des techniques de prélèvement avec accumulation sont généralement de deux types:

a) à support filtrant fixe;

b) à support filtrant déroulant.

Le présent document décrit tout d'abord la théorie de fonctionnement de chaque type de CAM, à savoir:

— les différents modèles d'évaluation en fonction de la demi-vie (courte ou longue) des radionucléides;

— le comportement dynamique et la détermination du temps de réponse.

Dans la majorité des cas, un CAM est utilisé dans les situations impliquant des radionucléides à radiotoxicité importante (faible valeur LAI), qui ont généralement des demi-vies longues.

Le présent document décrit ensuite la détermination des limites caractéristiques (seuil de décision, limite de détection, limites de l'intervalle élargi) d'un CAM, en utilisant des modèles d'évaluation de demi-vies longues.

Il suggère enfin une méthode permettant de déterminer l'activité volumique minimale détectable et le paramétrage des alarmes.

Les annexes du présent document présentent des exemples actuels de données de CAM qui illustrent la quantification des performances d'un CAM en déterminant le temps de réponse, les limites caractéristiques, l'activité volumique minimale détectable et le paramétrage des alarmes.


Informations générales

  • État actuel :  Publiée
    Date de publication : 2020-05
  • Edition : 1
    Nombre de pages : 54
  • :
    ISO/TC 85/SC 2
    Radioprotection
  • 13.280
    Protection contre les rayonnements

Acheter cette norme

Format Langue
PDF + ePub
Papier
  • CHF178

Vous avez une question?

Consulter notre FAQ

Service à la clientèle
+41 22 749 08 88

Horaires d’ouverture:
De lundi à vendredi - 09:00-12:00, 14:00-17:00 (UTC+1)

Suivez l'actualité de l'ISO

Inscrivez-vous à notre Newsletter (en anglais) pour suivre nos actualités, points de vue et informations sur nos produits.