Résumé Prévisualiser

ISO 2719:2016 décrit trois méthodes, A, B, et C, pour la détermination du point d'éclair des liquides combustibles, des liquides contenant des matières solides en suspension, des liquides ayant tendance à former un film en surface dans les conditions d'essai, des biocarburants et d'autres liquides, au moyen de l'appareil d'essai Pensky-Martens en vase clos, dans la plage de température entre 40 °C et 370 °C.

ATTENTION ? Pour certains mélanges, aucun point d'éclair, tel que défini, n'est observé; à la place, il peut y avoir un élargissement significatif de la flamme d'essai (pas de phénomène de halo) et un changement de couleur de la flamme passant du bleu à l'orange jaunâtre. Le maintien du chauffage peut faire qu'une quantité significative de vapeurs soit brûlée à l'extérieur du vase d'essai, ce qui peut constituer un danger d'incendie.

NOTE 1 Techniquement les kérosènes ayant un point d'éclair supérieur à 40 °C peuvent être soumis à essai selon la présente Norme internationale. Cependant, il est d'usage courant de déterminer le point d'éclair des kérosènes selon l'ISO 13736[5]. De façon analogue, les huiles lubrifiantes sont normalement soumises à essai suivant l'ISO 2592[2].

La Méthode A est applicable aux distillats de pétrole (carburant diesel, mélanges de biocarburant, fioul domestique et turbocombustibles), aux huiles lubrifiantes neuves et en service, aux peintures et vernis, et à d'autres liquides homogènes ne faisant pas partie du champ d'application des Méthodes B ou C.

La Méthode B est applicable aux combustibles résiduels, aux résidus de bitumes fluidifiés, aux huiles lubrifiantes usagées, aux mélanges de liquides contenant des matières solides, aux liquides ayant tendance à former un film en surface dans les conditions d'essai ou ayant une viscosité cinématique telle qu'ils ne sont pas chauffés de manière uniforme sous agitation et dans les conditions de chauffage de la Méthode A.

La Méthode C est applicable aux esters méthyliques d'acides gras (EMAG) tels que définis dans des spécifications telles que l'EN 14214[11] ou l'ASTM D 6751[13].

La présente Norme internationale n'est pas applicable aux peintures et vernis renfermant de l'eau.

NOTE 2 Le point d'éclair des peintures et vernis renfermant de l'eau peut être déterminé suivant l'ISO 3679[3]. Les liquides contenant des traces de produits hautement volatils peuvent être analysés conformément à l'ISO 1523[1] ou l'ISO 3679.


Informations générales

  • État actuel :  Publiée
    Date de publication : 2016-06
  • Edition : 4
    Nombre de pages : 23
  • :
    ISO/TC 28
    Produits pétroliers et produits connexes, combustibles et lubrifiants d’origine synthétique ou biologique
  • 75.080
    Produits pétroliers en général

Acheter cette norme

Format Langue
PDF
Papier
  • CHF118

Vous avez une question?

Consulter notre FAQ

Service à la clientèle
+41 22 749 08 88

Horaires d’ouverture:
De lundi à vendredi - 09:00-12:00, 14:00-17:00 (UTC+1)

Suivez l'actualité de l'ISO

Inscrivez-vous à notre Newsletter (en anglais) pour suivre nos actualités, points de vue et informations sur nos produits.