ISO 14253-2:2011 Prévisualiser

Spécification géométrique des produits (GPS) -- Vérification par la mesure des pièces et des équipements de mesure -- Partie 2: Lignes directrices pour l'estimation de l'incertitude dans les mesures GPS, dans l'étalonnage des équipements de mesure et dans la vérification des produits

L'ISO 14253-2:2011 donne des lignes directrices pour la mise en ?uvre du concept de «Guide pour l'estimation de l'incertitude de mesure» (en abrégé GUM), à appliquer dans l'industrie pour l'étalonnage d'étalons et d'équipements de mesure dans le domaine GPS et la mesure des caractéristiques GPS de pièces. L'objectif est de présenter des informations complètes sur la façon d'obtenir les composantes d'incertitude et de fournir la base d'une comparaison internationale des résultats de mesure et de leurs incertitudes (relation entre le client et le fournisseur).

L'ISO 14253-2:2011 vient à l'appui de l'ISO 14253‑1. Ces deux parties sont bénéfiques à toutes les fonctions techniques d'une société dans l'interprétation des spécifications GPS [à savoir les tolérances des caractéristiques d'une pièce et les valeurs des erreurs maximales tolérées (MPE: Maximum Permissible Errors) pour les caractéristiques métrologiques de l'équipement de mesure].

L'ISO 14253-2:2011 introduit la procédure pour le management de l'incertitude (PUMA: Procedure for Uncertainty MAnagement), qui est une procédure pratique et itérative fondée sur le GUM pour estimer l'incertitude de mesure sans modifier les concepts de base du GUM. Elle est destinée à être utilisée d'une façon générale pour estimer l'incertitude de mesure et pour donner des composantes d'incertitude concernant des résultats de mesure unitaires; la comparaison de deux résultats de mesure ou plus; la comparaison de résultats de mesure à partir d'une ou de plusieurs pièces ou équipements de mesure avec des spécifications données [à savoir les erreurs maximales tolérées (MPE) pour une caractéristique métrologique d'un instrument de mesure ou un étalon, et les limites de tolérance pour une caractéristique de pièce, etc.] pour prouver la conformité ou la non-conformité aux spécifications.

La méthode itérative est fondamentalement basée sur une stratégie de limite supérieure, à savoir la surestimation de l'incertitude à tous les niveaux, mais les itérations déterminent la quantité de surestimation. Une surestimation intentionnelle, et non une sous-estimation, est nécessaire pour empêcher la prise de mauvaises décisions sur la base de résultats de mesure. La quantité de surestimation est contrôlée par l'évaluation économique de la situation.

La méthode itérative est un outil pour maximiser les profits et réduire les coûts des activités métrologiques d'une société. La méthode/procédure itérative est autorégulante sur le plan économique et est également un outil permettant de modifier/réduire l'incertitude de mesure existante avec pour but de réduire le coût de la métrologie (fabrication). La méthode itérative rend possible un compromis entre le risque, l'effort et le coût dans l'estimation et la budgétisation de l'incertitude.


Informations générales

  • État actuel :  Publiée
    Date de publication : 2011-04
  • Edition : 1
    Nombre de pages : 72
  • :
    ISO/TC 213
    Spécifications et vérification dimensionnelles et géométriques des produits
  • 17.040.40
    Spécification géométrique des produits (GPS)

Acheter cette norme

Format Langue
PDF
Papier
  • CHF178

Vous avez une question?

Consulter notre FAQ

Service à la clientèle
+41 22 749 08 88

Horaires d’ouverture:
De lundi à vendredi - 09:00-12:00, 14:00-17:00 (UTC+1)

Suivez l'actualité de l'ISO

Inscrivez-vous à notre Newsletter (en anglais) pour suivre nos actualités, points de vue et informations sur nos produits.

Subscribe