Résumé Prévisualiser

La présente Norme internationale décrit une méthode d'essai fondée sur l'utilisation d'un instrument de détection

électronique de l'hydrogène en vue de mesurer la concentration relative de l'hydrogène diffusable dans les aciers

non revêtus, ou dans les aciers revêtus après décapage. L'hydrogène est supposé réparti de façon uniforme dans la

pièce considérée.

La méthode exposée ne permet pas de mesurer les concentrations réelles en hydrogène. Cependant, les densités

de courant d'oxydation mesurées en fonction du temps fournissent des indications utiles concernant les

concentrations relatives en hydrogène et, par conséquent, les résultats des mesurages effectués peuvent être

utilisés à des fins de comparaison. Cette méthode peut être utilisée dans le cadre d'une procédure de maîtrise de la

qualité, car elle fournit un moyen rapide de mesurer l'efficacité des traitements thermiques avant et/ou après

revêtement ou de contrôler le dépôt d'hydrogène au cours du revêtement ou sous l'action de la corrosion.

Il est important de noter que l'absence de défaillance au cours d'un essai donné n'apporte pas la confirmation de

l'élimination complète du risque de fragilisation par l'hydrogène, dans la mesure où aucune méthode d'essai ne

fournit les données nécessaires à l'estimation du degré de dégradation par l'hydrogène.

Pour les pièces non revêtues, la méthode est non destructive; cependant, dans le cas des pièces revêtues, le

revêtement doit être éliminé avant les mesurages, selon une méthode dont il est avéré qu'elle n'endommage pas

l'acier et ne favorise pas l'introduction d'hydrogène.

La présente méthode d'essai se limite

— aux aciers au carbone et aciers alliés, à l'exception des aciers austénitiques inoxydables (voir note 1);

— aux éprouvettes plates auxquelles on peut fixer une cellule d'essai (voir note 2);

— aux mesurages effectués à température ambiante .

NOTE 1 Si cette méthode est utilisée pour les aciers austénitiques inoxydables et autres alliages à structure cubique à faces

centrées (CFC), les temps de mesurage et l'interprétation des résultats devront être déterminés en fonction des différentes

vitesses de réaction constatées.

NOTE 2 Pour les surfaces légèrement incurvées, il faut définir une zone qui soit reproductible. Le calcul de la superficie de cette

zone sera différent du calcul décrit dans la présente Norme internationale.

NOTE 3 Cette méthode est applicable aux pièces de petite taille; cependant, il faut alors apporter des modifications à la

technique et au mode opératoire utilisés, ainsi qu'à l'interprétation des résultats.


Informations générales

  • État actuel :  Publiée
    Date de publication : 2001-12
  • Edition : 1
    Nombre de pages : 10
  • :
    ISO/TC 107
    Revêtements métalliques et autres revêtements inorganiques
  • 25.220.40
    Revêtements métalliques

Acheter cette norme

Format Langue
PDF
Papier
  • CHF58

Cycle de vie


Vous avez une question?

Consulter notre FAQ

Service à la clientèle
+41 22 749 08 88

Horaires d’ouverture:
De lundi à vendredi - 09:00-12:00, 14:00-17:00 (UTC+1)

Suivez l'actualité de l'ISO

Inscrivez-vous à notre Newsletter (en anglais) pour suivre nos actualités, points de vue et informations sur nos produits.