Résumé 

La présente norme donne des méthodes de calcul permettant de déterminer : a) la température superficielle intérieure minimale d'un composant ou d'une paroi de bâtiment nécessaire pour rendre improbable le développement de moisissures, compte tenu de la température et de l'humidité relative intérieures. Cette méthode peut également être utilisée pour évaluer le risque d'autres problèmes de condensation superficielle ; b) le risque de condensation dans la masse due à la diffusion de vapeur d'eau. La méthode utilisée repose sur l'hypothèse que toute humidité incorporée a disparu et ne tient pas compte d'un certain nombre de phénomènes physiques importants, tels que : - l'influence de la teneur en humidité sur la conductivité thermique de la teneur en humidité - le dégagement et l'absorption de chaleur latente ; - la variation des propriétés de matériaux avec la teneur en humidité - la succion capillaire et le transfert d'humidité à l'état liquide dans les matériaux - les déplacements d'air par les fissures ou dans les espaces d'air - la capacité hygroscopique des matériaux. Par conséquent, cette méthode ne s'applique qu'aux structures dans lesquelles ces effets sont négligeables.


Informations générales

  • État actuel :  Annulée
    Date de publication : 2001-07
  • Edition : 1
    Nombre de pages : 34
  • :
    ISO/TC 163/SC 2
    Méthodes de calcul
  • 91.060.01
    Éléments de construction en général
    91.120.10
    Isolation thermique des bâtiments

Vous avez une question?

Consulter notre FAQ

Service à la clientèle
+41 22 749 08 88

Horaires d’ouverture:
De lundi à vendredi - 09:00-12:00, 14:00-17:00 (UTC+1)

Suivez l'actualité de l'ISO

Inscrivez-vous à notre Newsletter (en anglais) pour suivre nos actualités, points de vue et informations sur nos produits.