Par |

Un nouveau rapport du Forum économique mondial préconise une approche intégrée pour parvenir à la neutralité carbone des zones urbaines. Voici quelques normes ISO phares qui seront utiles.

Selon un récent rapport du Forum économique mondial (WEF), plus de la moitié de la population mondiale vit dans des villes. Entassées sur 3 % seulement de la surface du globe, elles sont responsables de 70 % des émissions de gaz à effet de serre. 

Intitulé Net Zero Carbon Cities: An Integrated Approach (Pour des villes neutres en carbone : Une approche intégrée), ce rapport fait valoir qu’au fur et à mesure de l’expansion de l’urbanisation, les villes se doivent de prendre davantage de mesures pour atteindre l’objectif zéro émission nette et ralentir la hausse des températures à la surface de la terre.

La réponse à toutes nos crises actuelles réside dans « l’efficacité systémique », martèle le rapport, en précisant que, de pair avec « électrification propre, technologie numérique intelligente, bâtiments et infrastructures efficaces, il faut aussi une approche d’économie circulaire pour l’eau, les déchets et les matières ».

L’ISO compte des milliers de normes pour aider les responsables municipaux à tenir compte de l’avis du WEF afin de rendre leurs villes plus propres, plus saines et plus durables. Ces normes concernent aussi bien les cadres d’ensemble que les mesures d’intervention individuelles. Elles aident à construire des environnements urbains répondant aux besoins des citoyens d’aujourd’hui, tout en investissant dans un avenir meilleur pour nous tous et pour la planète.

Voici un petit éventail de normes qui peuvent être utiles à cet égard.

Commençons par une approche holistique

En premier lieu, il importe de bien comprendre ce que l’on entend par « ville durable » et quels sont les principaux points à aborder.

La norme ISO 37101, Développement durable au sein des communautés territoriales – Système de management pour le développement durable – Exigences et lignes directrices pour son utilisation, fournit un cadre général pour le développement durable au sein des communautés territoriales, permettant aux villes de déterminer leurs objectifs de développement durable et de déployer une stratégie pour les atteindre. S’adressant directement aux gestionnaires municipaux, cette norme de système de management couvre tous les aspects qu’une ville doit traiter, notamment l’utilisation responsable des ressources, le management environnemental, la santé et le bien-être des citoyens, la gouvernance ou la mobilité.

La norme ISO 37101 s’appuie sur différentes normes dans des domaines tels que la terminologie (ISO 37100) et les indicateurs clés de mesure de la performance des services urbains (ISO 37120).

Le comité d’experts de l’ISO qui a élaboré ces normes compte également une série de documents d’orientation pour les infrastructures urbaines intelligentes, y compris pour des aspects importants tels que le transport. ISO 37161, Infrastructures urbaines intelligentes – Recommandations sur le transport intelligent pour les économies d’énergie dans les services de transport, est l’une de ces normes qui fournit aux organismes du secteur des transports et aux pouvoirs publics aux niveaux local et national des recommandations sur la manière de réduire la consommation d’énergie dans le transport de voyageurs, les services postaux, de livraison et de transport de marchandises.

Front view of Hong Kong’s “Peak Tram” funicular emerging from a sea of greenery, with plunging view over the city.

Le Peak Tram à Hong Kong.

Viser la circularité

Passer d’une société du jetable à une société où rien n’est gaspillé mais réutilisé ou transformé est la clé d’un avenir durable et de la préservation des précieuses ressources mondiales. L’économie circulaire, ainsi désignée, est, selon le WEF, une opportunité qui se chiffre en milliards de dollars (trillion-dollar opportunity) avec un énorme potentiel de création d’emplois et de croissance économique. Au vu de l’intérêt du domaine pour un avenir durable, l’ISO a récemment créé un comité technique consacré à l’étude du sujet, avec des experts de plus de 80 pays (et la liste s’allonge !).

Parmi les normes en cours de préparation au sein de ce TC, ISO 59004 définira un cadre et des principes pour la mise en œuvre d’une économie circulaire, ISO 59010 fournira des lignes directrices sur les modèles commerciaux et les chaînes de valeur, et ISO/TR 59031, qui est un rapport technique à venir, examinera une approche basée sur la performance à travers l’analyse d’études de cas.

Management de l’énergie

La mise en place d’un système de management de l’énergie tel que celui d’ISO 50001Systèmes de management de lénergie – Exigences et recommandations pour la mise en œuvre, aide tout organisme ou entité, quel qu’en soit le type ou la taille, à atteindre une plus grande efficacité et à identifier les domaines d’amélioration.

ISO 17742, Calcul de lefficacité énergétique et des économies dénergie pour les pays, villes et régions, s’adresse spécifiquement aux communautés et fournit des méthodes de calcul des économies d’énergie basées sur des indicateurs et des mesures, en tenant compte des secteurs d’utilisation finale tels que les ménages, l’industrie, les services, l’agriculture et les transports.

Le potentiel des bâtiments

De pair avec la croissance démographique mondiale, les besoins énergétiques du secteur du bâtiment augmentent eux aussi. Selon un rapport de l’AIE (Tracking Building 2020), reconnus responsables de 28 % des émissions mondiales de CO2 en 2019, le bâtiment et la construction représentent un énorme potentiel d’amélioration en termes d’efficacité et d’atteinte de l’objectif zéro émission nette.

Le SC 17, Développement durable dans les bâtiments et les ouvrages de génie civil, de l’ISO/TC 59, Bâtiments et ouvrages de génie civil, ne cesse de travailler à l’élaboration de normes pour aider à exploiter cette opportunité d’amélioration de l’empreinte carbone dans chaque aspect du marché de la construction.

À l’actif de ce SC, la norme ISO 15392, Développement durable dans les bâtiments et ouvrages de génie civil – Principes généraux, et la série ISO 16745, qui traite des calculs, rapports et communication s’agissant de la métrique du carbone des bâtiments existants pendant la phase opérationnelle.

Connecté pour un avenir meilleur

Étant donné que les technologies de l’information et de la communication (TIC) sous-tendent très majoritairement les systèmes, services et processus des villes, l’interconnexion de systèmes en réseau continu présente des avantages à différents niveaux, de l’amélioration de la consommation d’énergie à la réduction des embouteillages. Mais ce domaine est extrêmement complexe. Une nouvelle série de normes contribue à simplifier un peu les choses en donnant une bonne vue d’ensemble du mode d’interaction des systèmes. Les responsables des villes peuvent ainsi bien cerner les domaines où des améliorations et des gains d’efficacité sont possibles.

ISO/IEC 30145-3Information technology – Smart City ICT reference framework – Part 3: Smart city engineering framework (Technologies de l’information – Cadre de référence des TIC dans les villes intelligentes – Partie 3 : Cadre d’ingénierie dans les villes intelligentes), trace les contours d’un environnement d’ingénierie urbaine dans les villes intelligentes sous l’angle des TIC. Traitant à la fois des différentes couches d’ingénierie horizontales et des systèmes verticaux, cette partie de la norme fournit une représentation claire des différentes techniques et composantes nécessaires aux processus commerciaux dans les villes intelligentes.

Élaborée en collaboration avec la Commission électrotechnique internationale (IEC), cette nouvelle série de normes sera bientôt enrichie d’ISO/IEC 30145-1, Information technology  – Smart City ICT reference framework – Part 1: Smart city business process framework (Technologies de l’information – Cadre de référence des TIC dans les villes intelligentes – Partie 1 : Cadre de référence pour les processus commerciaux dans les villes intelligentes), et  ISO/IEC 30145-2, Information technology – Smart City ICT reference framework – Part 2: Smart city knowledge management framework (Technologies de l’information – Cadre de référence des TIC dans les villes intelligentes – Partie 2 : Cadre de gestion des connaissances dans les villes intelligentes).

Toutes ces normes sont disponibles auprès du membre de l’ISO dans votre pays ou sur l’ISO Store.

Clare Naden
Clare Naden

+41 22 749 0474
contact pour la presse

press@iso.org

Journaliste, blogueur ou rédacteur ?

Vous souhaitez obtenir des informations exclusives sur les normes, ou simplement en savoir plus sur ce que nous faisons ? Contactez notre équipe ou consultez notre dossier médias.

Suivez l'actualité de l'ISO

Inscrivez-vous à notre Newsletter (en anglais) pour suivre nos actualités, points de vue et informations sur nos produits.