Au cœur du nuage

Lu en quelques minutes
Par Barnaby Lewis
Mots clés : 
COVID-19
Publié le
Partager sur , ,

Alors même que le cloud computing (autrement dit l’informatique en nuage) bouleverse nos habitudes au travail comme dans nos rapports avec les autres, les normes ISO apportent les réponses que nous attendions tous.

Pour nombre d’entre nous, le cloud est une sorte de disque dur virtuel qui nous permet de stocker nos données, nos photos et nos vidéos en toute sécurité. Accessible partout dès lors que nous disposons d’une connexion, le nuage est synonyme de flexibilité. Il nous permet également de libérer de l’espace sur nos ordinateurs et nos téléphones portables. Mais il offre aussi bien d’autres possibilités. En plus de sous-tendre les technologies de visioconférence qui ont permis à des millions de personnes de continuer de travailler en dépit d’une crise sanitaire mondiale, le cloud est un élément fondamental de la vente en ligne, que ce soit pour renouveler notre garde-robe ou commander des équipements médicaux essentiels. 

À l’heure où la flexibilité au travail et les visioconférences s’imposent comme la nouvelle norme, et où la course au vaccin contre la COVID-19 bat son plein, le développement des services d’informatique en nuage est appelé à s’accélérer pour nous permettre de suivre le cours de nos vies sereinement. Dès lors se posent deux questions : Quels en sont les enjeux ? Et, comment nous assurer que nos données sont transférées en toute sécurité ? 

Le SC 38 réunit des experts du monde entier qui s’efforcent de répondre à ces questions. Ce sous-comité spécialisé du JTC 1, le comité technique mixte ISO/IEC pour les technologies de l’information, est chargé d’établir la base technique et d’apporter les garanties nécessaires pour tout ce concerne le cloud computing.

De manière très concrète, l’économie mondiale et nos vies au quotidien dépendent désormais des services en ligne, et la pandémie de COVID-19 a tout simplement rappelé le rôle essentiel de ces services.

Créé en 2010, quelques années à peine après que le grand public eut découvert le nuage, le sous-comité a eu fort à faire pour suivre le rythme du développement de cette technologie fondamentale. En 2020, alors que la COVID-19 bouleversait nos modes de travail, nos interactions, nos achats et la manière dont nous échangeons nos idées et nos données, des millions de nouveaux utilisateurs se sont rués sur le cloud. Steve Holbrook, Président du SC 38, nous en dit plus sur les enjeux au centre des travaux du sous-comité en 2020 et au-delà. 

« De manière très concrète, l’économie mondiale et nos vies au quotidien dépendent désormais des services en ligne, et la pandémie de COVID-19 a tout simplement rappelé le rôle essentiel de ces services », explique-t-il, en soulignant que le SC 38 a opté pour une stratégie visant à multiplier les interactions et à renforcer les liens avec les gouvernements, les utilisateurs et les développeurs. « Le renforcement de nos liens avec ces acteurs clés n’est pas le fait de la pandémie mondiale, mais cette situation a clairement accéléré le recours aux services en ligne et mis en lumière le besoin de normes ISO dans ce domaine. » 

La réponse du SC 38 repose sur sept normes en préparation qui viendront compléter plus d’une vingtaine de normes déjà publiées. Il a par ailleurs identifié d’autres sous-comités du JTC 1 avec lesquels il peut collaborer sur des sujets qui se rejoignent. L’un des enjeux abordés par les Normes internationales repose sur les attentes des gens en ce qui concerne le respect de la vie privée et la sécurité des transferts. Steve Holbrook m’explique qu’il est aujourd’hui essentiel de renforcer la confiance du grand public dans ce domaine, et rappelle que l’intégrité des données personnelles et des données des entreprises est une priorité pour le SC 38, car « l’échange de données entre le cloud et les différents appareils repose sur la combinaison d’éléments provenant de différents fournisseurs. Le rôle des normes ISO est de clarifier les responsabilités de chacun. » 

L’ISO/IEC JTC 1/SC 38 poursuit résolument la mise en œuvre d’un programme de normalisation ambitieux, mais son approche est-elle suffisamment dynamique pour suivre le rythme du changement ? Est-elle suffisamment flexible pour élaborer des normes appelées à soutenir l’économie mondiale dans la reprise post-COVID-19 et à repenser les chaînes d’approvisionnement et les services ? « Grâce à la collaboration sur des technologies recoupant celles du cloud computing, dans des domaines tels que l’Internet des objets, l’intelligence artificielle, ou la sécurité et le respect de la vie privée, mais aussi grâce à la collaboration avec les comités chargés de l’élaboration de normes dans ces domaines, nous éliminons les chevauchements et créons des synergies qui peuvent contribuer à accélérer le développement de pans entiers de l’économie », affirme Steve Holbrook. 

Barnaby Lewis
Barnaby Lewis

contact pour la presse

press@iso.org

Journaliste, blogueur ou rédacteur ?

Vous souhaitez obtenir des informations exclusives sur les normes, ou simplement en savoir plus sur ce que nous faisons ? Contactez notre équipe ou consultez notre dossier médias.

Suivez l'actualité de l'ISO

Inscrivez-vous à notre Newsletter (en anglais) pour suivre nos actualités, points de vue et informations sur nos produits.