Passer au contenu principal
Par |

La Norme internationale relative à l’IBAN vient d’être mise à jour.

Il est loin le temps où les transferts d’argent vers l’étranger pouvaient prendre plusieurs jours ou ne jamais arriver à destination. Méthode universellement reconnue d’identification des comptes bancaires dans une centaine de pays et territoires, le numéro de compte bancaire international (IBAN) permet de transférer de l’argent rapidement et en toute sécurité dans le monde entier. Un outil essentiel, l’IBAN résulte de la norme ISO 13616 en deux parties qui vient d’être révisée.

ISO 13616-1, Services financiers – Numéro de compte bancaire international (IBAN) – Partie 1: Structure de l’IBAN, définit les éléments du numéro de compte bancaire international (IBAN) qui sont utilisés pour faciliter le traitement des données échangées à l’international. Elle sera complétée prochainement par ISO 13616-2, Services financiers – Numéro de compte bancaire international (IBAN) – Partie 2: Rôle et responsabilités de l’organisation d’enregistrement, qui détaillera les procédures d’enregistrement des formats IBAN et les éléments de données qui composent le registre.

Lancée en 1997, cette norme définit une méthode pour la création d’un code qui s’intègre dans les systèmes existants des banques et élimine le risque de confusion lors du transfert d’argent entre différentes banques et différents pays.

La méthode proposée par ISO 13616 limite les changements à apporter aux systèmes existants tout en offrant un moyen de structurer les informations de manière à favoriser le traitement automatisé des informations fournies. Elle permet ainsi d’économiser du temps en réduisant le nombre d’interventions manuelles requises pour le traitement des données et d’améliorer le degré de confiance et de précision.

En développant ISO 13616, le comité technique ISO responsable de la série de normes, n’a pas perdu de vue qu’il serait peu pratique et trop coûteux de créer une seule méthode universelle d’identification du compte et de la relation bancaire pour les clients des institutions financières. Conçue en deux parties, ISO 13616 reconnaît donc que les institutions financières souhaitent, dans la mesure du possible, conserver leurs méthodes d’identification nationales.

« À l’ère de la numérisation et des paiements rapides, la norme ISO sur l’IBAN joue un rôle central car elle améliore la précision des numéros de compte bancaire et permet la validation et une automatisation accrue du traitement des paiements », explique Paul Janssens, Directeur de programme chez SWIFT, l’organisme d’enregistrement de l’IBAN.

ISO 13616-1 et ISO 13616-2 ont été élaborées par le comité technique ISO/TC 68, Services financiers, sous-comité SC 8, Données de référence pour les services financiers, dont le secrétariat est assuré par la SNV, membre de l’ISO pour la Suisse. Les normes sont disponibles auprès du membre de l’ISO dans votre pays ou sur l’ISO Store.

Informations associées

Contact

Clare Naden
Clare Naden

+41 22 749 0474

Normes

Comités


Press Contact


Journaliste, blogueur ou rédacteur ?

Vous souhaitez obtenir des informations exclusives sur les normes, ou simplement en savoir plus sur ce que nous faisons ? Contactez notre équipe ou consultez notre dossier médias.

Suivez l'actualité de l'ISO

Inscrivez-vous à notre Newsletter (en anglais) pour suivre nos actualités, points de vue et informations sur nos produits.