Passer au contenu principal
Par |

Le marché des drones commerciaux a explosé ces dernières années et avec une estimation de croissance de USD 4 milliards à USD 40 milliards dans les cinq années à venir [1], aucun signe de ralentissement n’est en vue. Dans un contexte où la technologie évolue plus rapidement que la réglementation, les Normes internationales jouent un rôle essentiel pour assurer un niveau minimal de sécurité et de qualité. Une nouvelle norme ISO vient d’être publiée pour contribuer à maintenir sur un pied d’égalité tous les acteurs de cette industrie.

De la livraison de colis à la surveillance de bétail dans des pâturages éloignés, on ne compte plus le nombre d’utilisations différentes des drones, aussi connus comme systèmes d’aéronef sans pilote ou UAS (unmanned aircraft systems). Ces diverses applications apportent des solutions à nombre de problèmes rencontrés dans le monde. La surveillance et la détection des feux de forêts, le suivi des réserves d’eau et des embouteillages ne sont que quelques-uns des exemples où ces engins démontrent leur grande utilité.

Pour garantir un traitement équitable à toutes les parties prenantes de l’industrie, il est essentiel d’assurer un minimum de sécurité et de qualité ainsi que la coordination et l’organisation de l’espace aérien.

ISO 21384-3, Aéronefs sans pilote – Partie 3: Modes opératoires, vient d’être publiée pour répondre aux besoins du marché. Première Norme internationale pour UAS, elle établit des exigences internationalement approuvées et acceptées, destinées à assurer la sécurité des modes opératoires. 

Selon John Walker, Président du sous-comité de l’ISO ayant élaboré la norme, celle-ci va permettre d’améliorer des centaines d’applications pour UAS de petite taille, notamment dans les domaines de la construction, de la sécurité, de l’exploitation minière, ou des opérations maritimes. 

« Le nombre des applications possibles croît rapidement, alors même que l’industrie n’en est qu’à ses premiers pas. Il est donc nécessaire de résoudre un certain nombre de problèmes majeurs avant qu’une commercialisation à grande échelle ne se produise », indique M. Walker.

« ISO 21384-3 contribuera à la résolution de ces problèmes en établissant un cadre de navigabilité pour l’industrie mondiale des UAS, qui permettra une utilisation à grande échelle et en toute sécurité. »

Les travaux du comité couvrent également plusieurs normes complémentaires qui seront axées sur des aspects tels que la sécurité, la qualité et la terminologie. Il s’agit notamment de la Partie 2 de la série (ISO 21384-2), relative aux systèmes de produits, et de la Partie 4 (ISO 21384-4), relative à la terminologie, ainsi que de la norme ISO 23665, qui traitera de la formation du personnel impliqué dans l’exploitation des UAS.

M. Walker conclut en ces termes : « L’ensemble de ces normes rendra possible le développement de nouvelles applications pour les UAS, bien au-delà de ce que l’on peut imaginer aujourd’hui. »

ISO 21384-3 a été élaborée au sein du comité technique ISO/TC 20, Aéronautique et espace, par le sous-comité SC 16, Aéronefs sans pilote, dont le secrétariat est assuré par l’ANSI, membre de l’ISO pour les États-Unis. Cette norme est disponible à l’achat auprès du membre de l’ISO dans votre pays ou sur l’ISO Store.

  1. Financial Times, 28 novembre 2019

Informations associées

  • Le décollage de lʼagricultre de précision
    Alors que la technologie continue dʼévoluer, le nombre dʼutilisateurs et dʼutilisations des drones ne cesse dʼaugmenter. Le besoin dʼune Norme internationale dans ce domaine est incontestable, mais quel …

Contact

Clare Naden
Clare Naden

+41 22 749 0474

Normes

Committees


Default News
Press contact
Sandrine Tranchard

+41 22 749 03 11

Suivez l'actualité de l'ISO

Inscrivez-vous à notre Newsletter (en anglais) pour suivre nos actualités, points de vue et informations sur nos produits.