Passer au contenu principal
Par |

Des experts sont actuellement réunis pour examiner une nouvelle norme ISO qui contribuera à quantifier les impacts sur le climat de substances qui jusqu’à présent n’étaient pas facilement quantifiables.

Aujourd’hui, les systèmes relatifs aux mesures climatiques sont principalement axés sur la mesure des émissions de gaz à effet de serre, comme le dioxyde de carbone ou le méthane, et ISO a déjà élaboré plusieurs normes dans ce domaine (les normes de la série ISO 14064). Cependant, d’autres substances pouvant avoir un impact sur le climat ne sont pas couvertes par les systèmes de mesure décrits dans les normes existantes.

Le forçage radiatif

La nouvelle norme en cours d’élaboration est fondée sur le concept de « forçage radiatif », qui est défini comme la différence entre l’énergie solaire absorbée par la terre et l’énergie renvoyée vers l’espace. Lorsque l’énergie reçue excède l’énergie renvoyée, l’atmosphère terrestre se réchauffe et les températures montent à l’échelle mondiale.

De nombreux éléments peuvent avoir une influence sur le forçage radiatif, notamment les gaz à effet de serre, la vapeur d’eau et les matières particulaires. La nouvelle norme est axée sur une nouvelle manière de quantifier le phénomène.

Brittin L. Boenning, manager du comité réunissant le groupe chargé de l’élaboration de cette norme explique : « La future norme d’orientation ISO 14082 élargira la portée des normes ISO relatives aux émissions de gaz à effet de serre en examinant l’empreinte climatique des agents de forçage climatique (ces substances qui ont un impact sur le forçage radiatif), qui ne sont pas couverts par les normes existantes ».

« Les substances du type carbone noir et autres particules, ne sont pas prises en compte dans la définition d’un gaz à effet de serre sous ISO 14064. C’est pourquoi nous savions qu’il nous faudrait élaborer une nouvelle norme pour mesurer et calculer l’impact de ces substances uniques qui ont une influence sur le climat mais ne sont pas des gaz, ni physiquement ni chimiquement », ajoute-t-elle.

Aerial view of houses under water after a major flood.

Quantification et déclaration

Une fois finalisé, ce document fournira les principes et les lignes directrices pour la quantification et la déclaration des facteurs d’empreinte climatique affectant le forçage radiatif. À l’avenir, la norme facilitera l’identification des projets et actions climatiques qui contribuent à une gestion efficace du forçage radiatif, et elle renforcera la crédibilité, la cohérence et la transparence des facteurs d’empreinte climatique affectant le forçage radiatif, de la quantification et des déclarations relatives aux réductions.

Ce projet de norme est un document fournissant des lignes directrices pour la mesure et la quantification. Il ne propose pas de recommandations sur la manière pour les organisations de modifier le forçage radiatif mais il est axé sur la manière de quantifier et mesurer l’impact qu’une substance peut avoir sur le forçage radiatif.

Le comité technique a tenu à souligner que les techniques de géo-ingénierie telles que la Gestion du rayonnement solaire et la Gestion du rayonnement terrestre ne sont pas traitées dans ce document.

Les normes ISO sont élaborées par des experts issus des industries concernées, ainsi que par des représentants d'associations de consommateurs, de milieux universitaires, d’ONG et de gouvernements. Ces experts sont proposés par les membres de l'ISO que sont les organismes nationaux de normalisation de plus de 160 pays. L’ISO déploie des efforts importants pour le développement des capacités afin d’accroître la participation des pays en développement dans le processus d’élaboration des normes, ainsi que pour prendre en compte les besoins des consommateurs. Le groupe chargé d’élaborer ce nouveau projet de norme collabore également avec des parties intéressées afin d’harmoniser ses travaux avec les rapports scientifiques relatifs au climat publiés par le Groupe d‘experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, le GIEC. Si vous souhaitez participer au développement de cette norme, veuillez prendre contact avec l’organisme membre dans votre pays.

Contact

Katie Bird
Katie Bird

+41 22 749 0431

Committees


Default News
Katie Bird
Chef, Communication

+41 22 749 0431

Suivez l'actualité de l'ISO

Inscrivez-vous à notre Newsletter (en anglais) pour suivre nos actualités, points de vue et informations sur nos produits.