L’accord de partenariat a été établi lors d’un atelier sur la coopération entre organismes de contrôle aux frontières, qui s’est déroulé du 14 au 16 novembre 2018 au Cap, Afrique du Sud, où l’ISO était invitée à présenter un exposé sur « Les normes et la facilitation des échanges ».

Organisé par le Groupe de la Banque mondiale, le Secrétariat de l’OMC, le Secrétariat de la Convention internationale pour la protection des végétaux (CIPV), l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE), l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et l’Organisation mondiale des douanes (OMD), cet atelier a réuni des hauts responsables de 12 pays africains engagés dans la mise en œuvre de l’AFE, afin de leur permettre de partager leurs expériences et d’apprendre les uns des autres.

Le Programme d’appui à la facilitation des échanges du Groupe de la Banque mondiale soutient activement les pays en développement pour qu’ils alignent leurs lois, procédures et processus relatifs à la facilitation des échanges en vue de la mise en œuvre de l’AFE.

Dans la plupart des pays en développement, le membre de l’ISO, l’organisme national de normalisation (ONN), est le Point d’information national défini dans l’Accord de l’OMC sur les Obstacles techniques au commerce et il arrive qu’il fournisse également des services d’évaluation de la conformité.

L’ISO s’est également engagée, lors de l’atelier, à fournir au Groupe de la Banque mondiale des informations sur les outils associés à l’AFE dont elle dispose concernant les activités des ONN.