Passer au contenu principal
Par |

Chaque année, les émanations toxiques des fourneaux et foyers ouverts font des millions de victimes. Une nouvelle norme pour des fourneaux propres et sûrs, tout juste publiée, offre une plateforme utile qui permettra à la filière de se développer.

Parce qu’elles sont exposées aux émanations toxiques des fourneaux alimentés par du kérosène ou des combustibles solides tels que le charbon, près de quatre millions de personnes meurent prématurément chaque année1). Ces émanations provoquent notamment des maladies cardiaques et respiratoires ainsi que des AVC. Par ailleurs, la collecte de combustibles dans des zones peu sûres expose les femmes et les enfants à des situations dangereuses.

Pour lutter contre ce problème, la Fondation des Nations Unies a lancé la Global Alliance for Clean Cookstoves avec laquelle l’ISO a collaboré pour l’élaboration de normes qui aideront à stimuler le marché des foyers de cuisson sûrs et efficients.

À ce jour, l’ISO a publié trois documents normatifs offrant une panoplie de protocoles d’essai et de procédures de mesure en laboratoire utile pour mettre la performance des fourneaux à l’essai dans des conditions de laboratoire contrôlées. D’autres documents sont également en préparation.

Le rapport technique ISO/TR 19867-3 définit des objectifs de performance d’application volontaire fondés sur des essais en laboratoire pour les fourneaux à usage ménager. Il vient compléter la norme ISO 19867-1, Fourneaux et foyers de cuisson propres – Protocoles d’essai en laboratoire harmonisés – Partie 1 : Séquence générale d’essais en laboratoire. Les deux documents s’ajoutent à l’ISO/TR 21276, Fourneaux et foyers de cuisson propres – Vocabulaire, un rapport technique sur la terminologie spécifique au secteur, publié plus tôt cette année.

Pour Ranyee Chiang, Présidente du comité chargé de l’élaboration de cette série de normes et ancienne Directrice, Normes, technologie et combustibles de la Global Alliance for Clean Cookstoves, ce nouvel ajout (ISO/TR 19867-3) fournira une méthode commune pour mesurer la performance potentielle des fourneaux et déterminer comment interpréter les résultats des essais en laboratoire.

Selon elle, « ces objectifs de performance d’application volontaire pour les fourneaux faciliteront les échanges internationaux de technologies énergétiques et de combustibles destinés aux ménages, et contribueront à améliorer la qualité et la performance de ces technologies ».

« Ils soutiennent ainsi le développement de la filière des fourneaux, des combustibles et autres foyers de cuisson propres, ce qui signifie que nous pouvons avancer sur une question essentielle qui a un impact sur la vie de millions de personnes et sur l’environnement. »

ISO 19867-1, ISO/TR 19867-3 et ISO/TR 21276 ont été élaborés par le comité technique ISO/TC 285Fourneaux et foyers de cuisson propres, qui regroupe certains des plus grands spécialistes mondiaux du secteur des fourneaux et combustibles propres, qui apportent leur expertise dans le domaine des essais, de la conception et de l’exploitation de ces technologies, ainsi que sur le plan politique.

L’ISO/TC 285 est dirigé conjointement par l’ANSI, membre de l’ISO pour les États-Unis, et le KEBS, membre de l’ISO pour le Kenya. D’autres pays en développement également concernés par la question des fourneaux propres sont par ailleurs fortement impliqués dans les travaux du comité.

Ces documents normatifs sont disponibles auprès du membre de l’ISO pour votre pays ou sur l’ISO Store.


1) Fiche dinformation OMS« Pollution de lair à l’intérieur des habitations et la santé »


Default News
Katie Bird
Chef, Communication

+41 22 749 0431

Suivez l'actualité de l'ISO

Inscrivez-vous à notre Newsletter (en anglais) pour suivre nos actualités, points de vue et informations sur nos produits.