Selon l’Agence internationale de l’énergie, une réduction de 80 % de la consommation énergétique des bâtiments d’ici 2050 est nécessaire si nous voulons que la hausse de la température sur la planète reste inférieure à 2 °C. Mais il existe désormais une solution pour améliorer la performance énergétique de notre parc immobilier : la nouvelle norme ISO 52000 !

Avec ISO 52000-1, Performance énergétique des bâtiments – Évaluation cadre PEB – Partie 1: Cadre général et modes opératoires, qui constitue le document principal, les normes PEB contribueront à accroître l’efficacité énergétique sur le marché mondial de la construction. Qu’il s’agisse du chauffage, du refroidissement, de la ventilation, des commandes intelligentes ou des appareils consommant ou produisant de l’énergie, les différentes parties d’ISO 52000 aideront les architectes, les ingénieurs et les autorités de réglementation à évaluer de manière globale la performance énergétique des bâtiments neufs et existants, sans entraîner de surchauffe budgétaire, dans un contexte de hausse des températures.

Comme l’expliquent Dick van Dijk et Essam E. Khalil, co-animateurs du groupe de travail mixte de l’ISO sur la performance énergétique des bâtiments (PEB), « les différentes parties d’ISO 52000 permettront d’évaluer la performance énergétique globale d’un bâtiment. Cela signifie que l’on pourra combiner tous les moyens technologiques possibles pour atteindre le niveau de performance énergétique visé, à moindre coût ».

ISO 52000 contient une méthode complète d’évaluation de la performance énergétique basée sur l’énergie primaire totale consommée pour le chauffage, le refroidissement, l’éclairage, la ventilation et l’eau chaude sanitaire des bâtiments. La norme permettra d’accélérer les progrès en matière de performance énergétique des bâtiments en encourageant le recours à des approches, des technologies et des matériaux novateurs dans la conception, la construction et la gestion des bâtiments.

La qualité de la conception et de la réalisation sont primordiales dans la construction éco-énergétique, et l’on obtiendra des bâtiments performants sur le plan énergétique en combinant des produits et des matériaux de grande qualité pour la structure, des systèmes techniques de qualité supérieure et des technologies associées aux énergies renouvelables. L’important, c’est l’approche systémique qui évalue la performance énergétique en tenant compte des interactions dynamiques entre les systèmes, les utilisateurs et les variations climatiques externes.

Pour les co-animateurs, l’approche holistique est essentielle pour favoriser les innovations technologiques et leur mise en œuvre. « Les pays qui utilisent cette approche depuis des années, en particulier les Pays-Bas, ont réalisé des économies substantielles en termes de mise en œuvre et de coûts pour plusieurs nouvelles technologies. » Ces concepts innovants concernent notamment l’isolation thermique, les fenêtres et vitrages, le chauffage, le refroidissement, l’éclairage, les circuits de ventilation ou d’eau chaude sanitaire, les systèmes d’automatisation et de contrôle des bâtiments et les sources d’énergies renouvelables.

ISO 52000-1, clé de voûte des normes PEB, est complétée par un ensemble de normes comprenant des méthodes de calcul pour le chauffage et le refroidissement, la performance des éléments du bâtiment, ainsi que des aspects tels que les indicateurs, les classifications et les certificats de performance énergétique. Des éléments supplémentaires visant à élargir l’approche globale des bâtiments économes en énergie devraient être ajoutés dans un avenir proche.

La norme a été élaborée par l’ISO/TC 163, Performance thermique et utilisation de l’énergie en environnement bâti, dont le secrétariat est tenu par le SIS, le membre de l’ISO pour la Suède, et l’ISO/TC 205, Conception de l’environnement intérieur des bâtiments, dont le secrétariat est assuré par l’ANSI, le membre de l’ISO pour les États-Unis, en collaboration avec les comités techniques CEN/TC 371, Performance énergétique des bâtiments, et CEN/TC 89, Performance thermique des bâtiments et des composants du bâtiment, du Comité européen de normalisation (CEN). ISO 52000 est désormais disponible auprès du membre de l’ISO dans votre pays ou sur l’ISO Store