Passer au contenu principal
Par |

Le monde dans lequel nous vivons évolue à une vitesse inouïe. Le climat est en pleine mutation, la politique est instable, les consommateurs semblent jouer les girouettes et la technologie avance à pas de géant. Comment les organisations peuvent-elles tenir le rythme et rester en phase ? La résilience est le maître-mot. Dans ce domaine clé, une nouvelle norme en cours de préparation vient d’atteindre une étape cruciale du processus d’élaboration : le stade de la mise à l’enquête et du vote sur le projet.

 

La résilience d’une organisation est sa capacité à réagir et à s’adapter au changement, à anticiper les menaces et à saisir les opportunités, et à comprendre où se situent ses points de vulnérabilité. Elle doit être efficace dans la planification et la prise de décision pour avoir la capacité d’adaptation requise dans des circonstances complexes qui évoluent rapidement, et la souplesse nécessaire pour gérer toute la gamme de risques auxquels elle est exposée dans ses activités.

La nouvelle Norme internationale en cours d’élaboration fournira les principes, les attributs et les activités à même de renforcer la résilience de l’organisation. Elle vient de passer au stade enquête, au cours de laquelle les membres de l’ISO sont invités à voter, soit le dernière étape avant sa publication.

ISO 22316, Sécurité et résilience – Lignes directrices pour la résilience organisationnelle, document en cours de préparation au sein d’un groupe de travail de l’ISO/TC 292, sous la houlette du SIS (membre de l’ISO pour la Suède), établit un cadre pour aider les organisations à pérenniser leurs activités en édifiant de manière durable leur capacité d’adaptation à se transformer et à se renouveler face à la complexité du changement. Pour James Crask, l’animateur du groupe d’experts chargé du projet (l’ISO/TC 292/GT 2), une organisation résiliente présente de nombreuses caractéristiques qui supposent notamment : une vision et des buts communs, ainsi que toute une diversité de compétences, de leadership et de savoir-faire.

Comme il le souligne, « le renforcement de la résilience est à inscrire dans les objectifs fondamentaux de toute organisation. La conscience des vulnérabilités potentielles, l’adaptation au changement et la capacité à rebondir en sachant transformer les menaces en opportunités sont des moyens d’assurer la survie d’une organisation, mais aussi sa prospérité future. Cette norme fournit les principes pour créer une culture de la résilience, utiliser judicieusement le savoir-faire de l’organisation, encourager l’efficacité et l’autonomie de ses dirigeants et lui permettre de respecter ses engagements face au changement. »

Toute partie intéressée est invitée à formuler des observations sur le texte du projet de norme en prenant contact avec le membre de l’ISO dans son pays.

Vous pouvez vous procurer la version DIS d’ISO 22316 auprès du membre de l'ISO dans votre pays ou sur l’ISO Store. La publication du texte final d’ISO 22316 est prévue en 2017.

Informations associées

Contact

Clare Naden
Clare Naden

+41 22 749 0474

Normes


Press Contact


Journaliste, blogueur ou rédacteur ?

Vous souhaitez obtenir des informations exclusives sur les normes, ou simplement en savoir plus sur ce que nous faisons ? Contactez notre équipe ou consultez notre dossier médias.

Suivez l'actualité de l'ISO

Inscrivez-vous à notre Newsletter (en anglais) pour suivre nos actualités, points de vue et informations sur nos produits.