Passer au contenu principal
Par |
Bien quʼelle ne date pas dʼhier, la Médecine traditionnelle chinoise (MTC) reste entourée de mystères et de mythes. Nous vous proposons dʼen percer un. Le prix Nobel de médecine 2015 a été décerné à une spécialiste de la MTC pour ses travaux de recherche sur lʼutilisation de lʼartémisinine dans le traitement contre le paludisme, qui a fait naître de grands espoirs pour lʼavenir etpour les normes dans ce secteur.

Les seuls mots « Médecine traditionnelle chinoise » évoquent, chez beaucoup, dʼanciens textes perdus imprégnés de mystère et de superstition, nourris de préceptes de médecine extravagants, opérant essentiellement grâce au pouvoir de suggestion. Après tout, la MTC nʼest-elle pas une vision alternative de la santé ? Pas du tout !

Des vertus des plantes médicinales aux bienfaits de lʼacupuncture contre la douleur, la MTC adopte une approche globale de la santé et du bien-être et met autant lʼaccent, si ce nʼest davantage, sur la prévention des maladies que sur le traitement.

Recipe and ingredients for Chinese herbal medicine

Puisant son origine dans la Chine antique, ce système médical se fonde sur une expérience clinique, des théories et des technologies multimillénaires. Il est documenté de manière systématique dans une profusion dʼouvrages classiques, tels que le Classique de la médecine interne de l’Empereur Jaune (Huang Di Nei Jing) et le Compendium de Materia Medica (Ben Cao Gang Mu). Aujourdʼhui, comme peuvent en attester de nombreuses entreprises, la MTC est également un marché florissant, que ce soit en Chine ou dans les pays occidentaux.

Selon un rapport réalisé en 2012 par lʼinstitut dʼétudes de marché IBISWorld, grâce à lʼappui de gouvernements et à lʼessor de la demande en Chine, la MTC a dégagé des revenus dʼune ampleur inattendue se montant à USD 25,7 milliards en 2012, en hausse de 14,8 % par rapport à 2011. Depuis 2007, le secteur affiche une croissance annuelle moyenne de 20 %, avec une rentabilité également en progression.

Et cette croissance nʼest pas circonscrite à la Chine et aux pays occidentaux puisque lʼAfrique représente désormais le plus grand marché de la Chine pour les exportations de produits médicinaux, MTC et autres, du fait de leurs bas coûts. En effet, cet art thérapeutique ancestral a été formellement introduit dans le système de santé sud-africain en 2011. Résultat : la MTC sort de lʼombre pour devenir une tendance grand public en termes de demande et dʼacceptation.

Une victoire retentissante

Tu Youyou
Tu Youyou, lauréate du prix Nobel de médecine 2015.

La consécration de Tu Youyou, cette scientifique chinoise qui a découvert un puissant traitement antipaludéen à base dʼartémisinine, met en lumière la progression des atouts de ce secteur et de son prestige à lʼéchelle internationale.

Fait qui peut paraître inhabituel de prime abord, Tu Youyou a démarré ses travaux de recherche contre le paludisme en examinant les plantes utilisées dans la médecine traditionnelle chinoise. Mais ce nʼest ni la première, ni la dernière fois sans doute, quʼun remède est trouvé dans ce domaine.

« Tu Youyou et son équipe ont développé un traitement de MT efficace contre le paludisme, mais seulement après avoir suivi un procédé consigné dans des ouvrages de médecine ancestrale chinoise », précise David Graham, le Président de lʼISO/TC 249, Médecine traditionnelle chinoise.

« Je vous laisse imaginer le temps quʼil a fallu pour découvrir le procédé de traitement original. De tels exemples contribueront à lʼintégration et lʼacceptation croissantes de la MTC au sein des systèmes de santé des pays. » Il reste que la MTC est une discipline contemplative qui évolue très lentement, donc cela prendra du temps. Dès lors, comment interpréter ce virage, sans doute majeur, dans lʼintérêt porté à la MTC et comment la MTC doit-elle se positionner pour relever les défis de demain ?

La vigilance de la science

Le prix Nobel de Tu Youyou constitue un excellent exemple de la contribution significative que la MTC apporte à la cause de la santé humaine. Si lʼattribution du prix Nobel 2015 a fait naître de grands espoirs quant à lʼavenir, cette discipline et lʼévaluation de ses produits en matière de qualité et de sécurité inspirent encore le doute.

« Sur des marchés peu réglementés, le risque de mauvais praticiens ou traitements est grand. Cet état de fait peut mettre à mal la sécurité publique, la réputation de la MTC et le commerce y afférent », ajoute David Graham. Pour lui, la solution réside dans lʼinstauration dʼun cadre de performance qui chapeauterait dans lʼidéal les praticiens recensés et la réglementation des traitements. Mais ce nʼest pas tout. « Quel que soit le référentiel mis en place, il doit bénéficier de lʼappui de la recherche et du développement. »

Pour le Dr. Takao Namiki, Professeur à la faculté de médecine de lʼuniversité de Chiba au Japon, la médecine est une quête dʼefficacité et de sécurité, lesquelles doivent être validées par la recherche scientifique. « Alors que la MTC est fondée sur lʼobservation, il est crucial dʼévaluer la médecine traditionnelle sous lʼangle scientifique, en examinant ses effets sur le corps et lʼefficacité des pratiques sur la gestion des symptômes. »

En consolidant le fondement scientifique de la MTC et la pratique clinique, les normes jetteront les bases de son intégration dans la médecine de demain. Si de nombreux pays ont mis en place des normes, processus et réglementations pour les praticiens et les produits de MTC, ce nʼest pas le cas de tous. Le secteur demeure fragmenté.

Acupuncture

Une question dʼefficacité

La nécessité de maintenir le niveau de qualité, de sécurité et dʼefficacité de ces pratiques et produits traditionnels est donc dʼautant plus grande pour lʼISO/TC 249 qui travaille activement sur divers projets visant à élaborer des Normes internationales pour le secteur de la MTC.

Son domaine des travaux porte principalement sur lʼélaboration de normes relatives à la qualité et la sécurité des matières premières, des produits manufacturés et des dispositifs médicaux ainsi que sur lʼinformatique et la terminologie de MTC et les services connexes. Pour lʼheure, ces efforts ont abouti à la publication de cinq Normes internationales au cours des deux dernières années :

  • ISO 17217-1:2014, Médecine traditionnelle chinoise – Graines de ginseng et semis – Partie 1 : Panax ginseng C.A. Meyer
  • ISO 17218:2014, Aiguilles dʼacupuncture stériles à usage unique
  • ISO 18664:2015, Médecine traditionnelle chinoise – Dosage des métaux lourds dans les herbes médicinales utilisées dans la médecine traditionnelle chinoise
  • ISO 18665:2015, Médecine traditionnelle chinoise – Appareil décoction herbe-médicinale
  • ISO 18666:2015, Médecine traditionnelle chinoise – Exigences générales concernant les dispositifs de moxibustion

Avec 30 projets en cours et 10 propositions dʼétude nouvelle, le comité devrait réaliser de solides avancées ces prochaines années.

À ce jour, 20 pays prennent part aux travaux de lʼISO/TC 249 à titre de membres participants et 16 autres pays à titre dʼobservateurs, y compris trois organisations en liaison : lʼOrganisation mondiale de la santé (OMS), la World Federation of Acupuncture-Moxibustion Societies (WFAS) et la World Federation of Chinese Medicine Societies (WFCMS).

Médecine traditionnelle chinoise - Les cinq éléments

Le comité a consenti de grands efforts pour renforcer la coopération avec dʼautres organisations internationales, explique M. Yuandong Shen, Président de Shanghai TCM Doctors Associate et Secrétaire de lʼISO/TC 249. « Nous sommes convaincus que notre collaboration avec les organisations concernées nous aidera à en tirer des avantages complémentaires, à partager les ressources et à coopérer en vue de bénéfices mutuels dans les traitements de MTC. »

LʼOMS a récemment publié sa Stratégie de lʼOMS pour la médecine traditionnelle pour 2014-2023. Ce document vise à épauler les États membres dans le développement dʼune politique active et la mise en œuvre de plans dʼaction qui permettront à la médecine traditionnelle de jouer un rôle accru dans la préservation de la santé des populations. Il sʼappuie sur les travaux réalisés par lʼOMS au cours de la décennie précédente et définit des stratégies pour lʼavenir des médecines traditionnelles aux quatre coins de la planète.

Répondre aux besoins du marché

Compte tenu de lʼessor que prend la MTC au niveau mondial, les gouvernements, les experts du secteur et les entreprises dans le monde entier sʼefforcent dʼassurer une utilisation plus scientifique, sûre et efficace de la MTC.

Le marché affiche des besoins sans précédent en matière de normes relatives à la MTC, explique David Graham. « Au vu des nombreux accords commerciaux conclus entre pays et régions, les Normes internationales ne cessent de gagner en importance. Elles aideront à harmoniser les exigences, et par là même à supprimer les obstacles au commerce, à définir des niveaux de performance acceptables et à mettre à disposition des ressources pour les pays et les autres parties prenantes. »

Les Normes internationales peuvent donner un coup de pouce aux échanges et au secteur de la MTC dans son ensemble, indique Dr. Sun-mi Choi, Professeur à lʼInstitut coréen de médecine orientale. « La sécurité et la qualité des matières premières, des produits manufacturés et des dispositifs médicaux utilisés en MTC doivent être garanties », ajoute-t-elle. « Développer un cadre normatif ne profitera pas simplement aux patients, mais amplifiera encore le succès du secteur. »

M. Shen estime que lʼindustrie pharmaceutique est un secteur à part, où lʼabsence de pratiques réglementées à lʼéchelle mondiale pour la MTC devient un frein aux échanges transfrontaliers et à la maîtrise de la qualité et de la sécurité dans ce domaine.

« Les Normes internationales qui sont en cours dʼélaboration offriront des fondements techniques pour les réglementations des gouvernements, la surveillance du marché, la gestion industrielle, et la prestation de services publics de qualité et efficaces. Ensemble, elles constitueront un socle solide pour améliorer les services et la qualité, mais également pour protéger la santé humaine. »

Mais en quoi les normes sont-elles utiles au juste ? Pour simplifier, normaliser la MTC aura des répercussions sur la pratique clinique, les produits et les équipements dans les différents maillons de la chaîne – développement technique, approvisionnement en matières premières, transformation, production, vente, service après-vente et gestion interne du secteur.

Pharmacy in Hong Kong
La préparation dʼun remède à base de plantes médicinales dans un dispensaire de Hong Kong.

Conclusion

Au final, il nʼexiste pas de remède miracle ni de panacée. Poser les jalons dʼune bonne santé est une question de bon équilibre. La MTC est une méthodologie éprouvée de soins holistiques, quelles que soient les difficultés rencontrées par le patient à tout moment. Qui plus est, la médecine chinoise a beaucoup à offrir en ce qui concerne la prévention des maladies et affections, mais également lʼamélioration de notre santé et de notre bien-être.

Posez-vous la question suivante : pensez-vous que la médecine chinoise se maintiendrait depuis plus de 3 000 ans et que sa pratique sʼélargirait aux quatre coins de la planète si elle nʼoffrait pas un système de soins complet efficace ?

Au-delà des opinions et des scepticismes, les normes visant à épauler la santé publique, la sécurité et le commerce sont plus que jamais indispensables. Il ne fait aucun doute que le chemin à parcourir pour mettre en place un cadre normatif pour la MTC est encore long. Il nʼen reste pas moins que tout le monde sʼaccorde peu ou prou à dire quʼil sʼagit de la bonne direction. Le résultat final ne ressemblera en rien à une officine chinoise du XVIe siècle, mais ses bienfaits seront bien plus intéressants pour les autorités de réglementation, les scientifiques, le corps médical, le secteur de la MTC, et, bien entendu, pour les patients du monde entier.


Informations associées

Contact

Default ISOfocus
Elizabeth Gasiorowski-Denis

+41 22 749 03 25

Normes

 

Cet article est tiré de l' ISOfocus

ISOfocus
Signes vitaux
Quels sont donc les principaux enjeux concernant les soins de santé ? Nous avons consulté des experts pour obtenir leurs points de vue sur un certain nombre de sujets.

Default News
Katie Bird
Chef, Communication

+41 22 749 0431

Suivez l'actualité de l'ISO

Inscrivez-vous à notre Newsletter (en anglais) pour suivre nos actualités, points de vue et informations sur nos produits.