Passer au contenu principal

Cet article appartient à nos archives. 

Nanoparticules, nanotubes, nanofibres? Les nanotechnologies sont de plus en plus présentes dans les produits que nous achetons mais bien souvent nous l'ignorons. Pour mieux informer les consommateurs de leurs présences dans les produits, l'ISO a développé un document qui va permettre aux fabricants de nano-produits et de produits contenant des nanotechnologies, d'étiqueter, de manière harmonisée, leurs produits, s'ils le souhaitent.

La spécification technique, ISO/TS 13830:2013, Nanotechnologies — Lignes directrices pour l’étiquetage volontaire des produits contenant des nano-objets manufacturés, fournit des lignes directrices sur le format et le contenu de l'étiquetage volontaire des produits contenant des nano-objets manufacturés. Elle recommande entre autres d'inscrire le terme «nano» sur ces produits.

Le consommateur aura ainsi le choix d'acheter ou pas un produit en toute connaissance de cause. Comme l'explique Jean-Marc Aublant, chef de projet du groupe de travail qui a élaboré le document: «ISO/TS 13830 s'adresse en priorité aux fabricants, aux distributeurs, à l'industrie de l'emballage, aux équipes marketing et à tous les acteurs concernés par la communication et une meilleure compréhension des nano-produits mais aussi aux consommateurs qui pourront ainsi disposer d'une information pertinente et fiable et faire un choix en adéquation avec leurs attentes.»

Un marché en expansion

Les nanotechnologies sont au croisement de plusieurs disciplines scientifiques comme l'électronique, la mécanique, la chimie, l'optique, la biologie qui manipulent des objets d'une taille minuscule, de l'ordre du nanomètre (le millionième de millimètre).

Elles peuvent inquiéter mais elles rendent aussi la vie plus facile. Elles permettent, par exemple, à certains médicaments d'être plus facile à administrer, elles rendent les vêtements plus résistants aux tâches, donnent plus de résistance à certains matériaux.

Leurs applications sont très vastes et se développent rapidement, c'est pourquoi le document était par conséquent très attendu par le marché, comme le souligne Jean-Marc Aublant: "La spécification technique a été développée rapidement, en une année, avec le souci constant de supporter les nanotechnologies, une activité économique jeune et en pleine croissance. La participation des différents acteurs du groupe de travail, comme les producteurs de nano-produits, les consommateurs, les autorités législatives, a d'ailleurs été très active et vivante."

Une information plus claire

ISO/TS 13830: 2013 va permettre de clarifier, de cadrer et d'harmoniser la manière dont une information fiable et juste doit être délivrée partout dans le monde aux consommateurs et aux utilisateurs finals des nano-produits.

Jean-Marc Aublant ajoute: «Renforcer la confiance sur les nano-produits, permettre au marché de se développer lorsque les avantages des produits sont démontrés et aider les consommateurs à satisfaire leurs attentes au quotidien sont les objectifs attendus de l'ISO/TS 13830.»


Informations associées

Contact

Sandrine Tranchard
Sandrine Tranchard

+41 22 749 03 11

Normes


Default News
Katie Bird
Chef, Communication

+41 22 749 0431

Suivez l'actualité de l'ISO

Inscrivez-vous à notre Newsletter (en anglais) pour suivre nos actualités, points de vue et informations sur nos produits.