Un nouvel accord renforce le partenariat entre l’ISO et l’ASTM dans le domaine de la fabrication additive

Lu en quelques minutes

Cet article appartient à nos archives.

Publié le
Partager sur, ,

L’ISO (Organisation internationale de normalisation) et ASTM International ont signé un accord en vue de renforcer leur coopération dans l’élaboration de Normes internationales relatives à la fabrication additive – qui correspond au processus d'assemblage de matériaux par lequel des objets sont fabriqués, le plus souvent en superposant des couches, par opposition aux méthodes dites de «fabrication soustractive» comme l’usinage.

M. James Thomas, Président de l'ASTM et M. Rob Steele, Secrétaire général de l'ISO.

Cet accord de coopération avec une organisation partenaire élaboratrice de normes (PSDO) a été approuvé lors de la réunion du Conseil de l’ISO, qui s’est tenue en septembre 2011, à New Delhi, Inde, et a été signé par le Secrétaire général de l’ISO, Rob Steele, et le Président de l’ASTM, James Thomas.

Cet accord donne de nouvelles possibilités pour les deux organisations d’adopter et d’élaborer conjointement des Normes internationales utiles au marché mondial dans le domaine de la fabrication additive. Il spécifie des méthodes pour leur élaboration, ainsi que des dispositions pour leur publication et leur distribution. L’accord devrait optimiser l’usage des ressources allouées par les parties prenantes à l’élaboration des normes relatives à la fabrication additive pour lesquelles l’ISO et l’ASTM ont toutes deux l’expertise, en réduisant le temps nécessaire pour leur élaboration et leur mise sur le marché.

La décision de conclure un accord PSDO est la suite logique de la création récente du comité technique ISO/TC 261, Fabrication additive. Le comité de l’ASTM F42, Additive manufacturing technology (technologie de la fabrication additive), a déjà réalisé un important travail dans ce domaine, c’est pourquoi il a été décidé qu’il serait utile pour les deux groupes de mettre leur expertise en commun.

Le Secrétaire général de l’ISO, Rob Steele, a déclaré à cette occasion : «L’ISO a pour mission de faciliter les échanges internationaux de biens et de services à travers l’élaboration de Normes internationales. Adopter un esprit d’intégration et de coopération à l’égard des autres organismes à activités normatives peut également renforcer la pertinence de nos normes pour le marché tout en garantissant un usage efficace et optimal des ressources.»

Jim Thomas, Président d’ASTM International, a déclaré: «Maintenant qu’il est possible d’instaurer des collaborations pour une normalisation d’ampleur mondiale dans de nouveaux domaines aussi stimulants que la fabrication additive, ASTM International est prête à joindre ses efforts à d’autres pour éviter les chevauchements et mieux servir nos parties prenantes.»

À propos de l’ISO

L’accord a été approuvé par les instances dirigeantes de l’ISO et de l’ASTM, en consultation avec l’ANSI, membre national de l’ISO pour le pays où l’ASTM a son siège.

À propos de l’ASTM


Maria Lazarte
Maria Lazarte

contact pour la presse

press@iso.org

Journaliste, blogueur ou rédacteur ?

Vous souhaitez obtenir des informations exclusives sur les normes, ou simplement en savoir plus sur ce que nous faisons ? Contactez notre équipe ou consultez notre dossier médias.

Suivez l'actualité de l'ISO

Inscrivez-vous à notre Newsletter (en anglais) pour suivre nos actualités, points de vue et informations sur nos produits.