L'ISO publie des versions améliorées des normes ISO 14000 sur les systèmes de management environnemental

Lu en quelques minutes

Cet article appartient à nos archives.

Publié le
Partager sur , ,

L'ISO publie des versions révisées et améliorées des normes ISO 14001 et ISO 14004 et s'attend à ce que ces normes mettent à la portée d'organismes encore plus nombreux et variés dans le monde les avantages d'un système de management environnemental (SME).

Pour le Secrétaire général de l'ISO, M. Alan Bryden, "ces normes représentent l'état de l'art dans la pratique du management environnemental et constituent un élément de première importance de l'offre complète que l'ISO propose aux organismes pour les aider à aborder les trois dimensions - sociale, économique et environnementale - du développement durable."

Pour les responsables qui ont une vision stratégique

L'ISO 14001:2004 spécifie les exigences relatives au SME qui donne à un organisme un cadre pour maîtriser l'impact environnemental de ses activités, produits et services et améliorer en permanence sa performance environnementale. L'ISO 14004:2004, quant à elle, donne des lignes directrices sur les éléments, la mise en oeuvre et les principaux enjeux du SME.

M. Oswald A. Dodds, qui préside l'ISO/TC 207/SC 1, le groupe technique de l'ISO qui a élaboré les deux normes, a résumé ces améliorations: "Les versions révisées prennent en compte l'expérience considérable accumulée par les utilisateurs depuis la première édition de 1996. L'ISO 14001:2004 sera désormais plus facile à comprendre et à utiliser. La finalité de ses exigences a été clarifiée, ce qui facilitera sa traduction et sa mise en oeuvre cohérente dans le monde. De plus, sa compatibilité avec la norme ISO 9001:2000 sur les systèmes de management de la qualité, également utilisée sur le plan mondial, a été renforcée.

L'ISO 14004:2004, quant à elle, est plus cohérente et compatible avec l'ISO 14001:2004, ce qui encouragera l'utilisation conjointe des deux normes et enrichira ainsi la compréhension du SME. Le langage de l'ISO 14004 a également été rendu davantage accessible aux PME. Ces dernières étant largement majoritaires dans l'économie mondiale, il est dans l'intérêt de tous qu'elles aussi appliquent les bonnes pratiques de management environnemental exposées dans l'ISO 14001:2004 et l'ISO 14004:2004."

L'ISO 14001 est la norme en fonction de laquelle un organisme peut faire auditer son SME par un organisme de certification indépendant. Ce dernier, en délivrant un "certificat ISO 14001", se porte alors garant de la conformité du système aux exigences de la norme. La certification n'est pas en soi une exigence de la norme, mais de nombreux organismes y ont recours en raison de la crédibilité associée à une vérification indépendante. Fin décembre 2003, au moins 66 070 certificats ISO 14001:1996 avaient été délivrés dans 113 pays et économies, soit 34% de plus que l'année précédente et la plus importante augmentation annuelle jamais enregistrée par L'Etude ISO des certificats ISO 9000 et ISO 14001.

M. Alan Bryden a annoncé que "bien que l'ISO elle-même n'effectue pas de certification, nous souhaitons nous assurer que les organismes certifiés ISO 14001:1996 bénéficient d'une transition harmonieuse à l'ISO 14001:2004. Nous avons donc coopéré avec le Forum international de l'accréditation (IAF) pour élaborer une politique commune relative à la transition." [L'IAF est une association internationale qui représente les organismes nationaux d'accréditation créés dans de nombreux pays pour vérifier la compétence des organismes de certification].

L'ISO et l'IAF sont convenus de fixer la période de transition des certificats de conformité à l'ISO 14001:1996 à l'ISO 14001:2004 à 18 mois à partir de la date de publication de cette dernière. Après cette période, l'IAF ne reconnaîtra que les certificats ISO 14001:2004. Les précisions d'ordre technique concernant cette politique de transition sur 18 mois, y compris les instructions pour les organismes de certification accrédités par les membres de l'IAF, sont actuellement mises au vote par l'organisation et devraient être finalisées début décembre. Elles seront alors annoncées dans un communiqué commun ISO-IAF.

Les délégations d'experts de 61 pays ont participé activement à l'élaboration de l'ISO 14001:2004 et de l'ISO 14004:2004 au sein du Sous-comité (SC) 1 du comité technique ISO/TC 207, Management environnemental. 12 autres pays ont statut d'observateurs et 10 organisations internationales ont statut d'organisations en liaison.

Le Président de l'ISO/TC 207, M. Daniel Gagnier, a commenté: "Les entreprises tournées vers l'avenir devront faire de leur engagement envers le développement durable un objectif stratégique. Cela signifie appliquer de bonnes pratiques de management environnemental, ne pas polluer ou épuiser l'environnement, réduire les déchets et utiliser efficacement les ressources, respecter les préoccupations écologiques des clients, des actionnaires, des employés, des communautés locales, des autorités réglementaires et de la société dans son ensemble. L'ISO 14001:2004 et l'ISO 14004:2004 présentent une feuille de route pour cet objectif stratégique."

L'ISO 14001:2004, Systèmes de management environnemental - Exigences et lignes directrices pour son utilisation, et l'ISO 14004:2004, Systèmes de management environnemental - Lignes directrices générales concernant les principes, les systèmes et les techniques de mise en oeuvre, sont disponibles au prix de 97 et de 128 francs suisses respectivement, auprès des instituts nationaux membres de l'ISO et du Secrétariat central de l'ISO.


Press Contact

contact pour la presse

press@iso.org

Journaliste, blogueur ou rédacteur ?

Vous souhaitez obtenir des informations exclusives sur les normes, ou simplement en savoir plus sur ce que nous faisons ? Contactez notre équipe ou consultez notre dossier médias.

Suivez l'actualité de l'ISO

Inscrivez-vous à notre Newsletter (en anglais) pour suivre nos actualités, points de vue et informations sur nos produits.