Si vous êtes né avant l’Internet et appréciez la musique, vous vous rappelez sûrement avoir écouté des disques compacts ou CD, qui devaient leur existence à ISO 9660.

Bien que le CD soit aujourd’hui largement dépassé au profit de formats compatibles avec la diffusion en continu, dite « streaming », ou les achats en ligne, il n’en reste pas moins qu’il a opéré une révolution qui ne s’est pas limitée à l’audio. En raison de la capacité à enregistrer beaucoup plus d’informations que la plupart des disques durs d’ordinateurs de l’époque, et de l’avènement de la technologie qui a permis aux utilisateurs de graver leurs propres CD, ces supports sont rapidement devenus très populaires pour le stockage d’informations. Un CD standard pouvant contenir jusqu’à un million d’octets d’information, le positionnement des fichiers sur la piste de stockage en spirale moulée à la surface du disque, pouvait se faire selon un nombre illimité d’options. Mais avec la concurrence de nombreux autres supports de stockage, la nécessité s’est imposée de créer un système normalisé sur la manière d’organiser les données.

Normes phare du Store >

De High-Sierra à la naissance d'une norme internationale

En 1985, des acteurs majeurs capables d’influencer la technologie, au nombre desquels Apple, Sony et Microsoft, se sont réunis à l’hôtel High Sierra à Lake Tahoe, Californie, dans le but de se mettre d’accord sur une structure de fichier utilisable par toute l’industrie. Le Groupe High-Sierra, ainsi nommé par ses participants, a élaboré une proposition qui a été publiée l’année suivante.

Ceci a ouvert la voie à une norme qui a été proposée à, puis publiée par, Ecma international, l’un des nombreux organismes coopérant avec l’ISO.

Soumise au processus accéléré de l’ISO, cette norme a rapidement donné corps à ISO  9660, publiée en 1988.

Cette Norme internationale définit notamment :

  • les attributs du volume et les descripteurs enregistrés sur le volume,
  • la relation entre les volumes d’un ensemble de volumes,
  • le positionnement des fichiers, et
  • les attributs des fichiers.

ISO 9660 a rendu populaire l’utilisation du terme « image ISO », qui se réfère à un cliché instantané représentant un disque avec précision. Aujourd’hui, l’utilisation des « images ISO » dépasse de très loin leur association avec les CD. Une image ISO est souvent utilisée, par exemple, pour télécharger et transférer sur un support de stockage du type clé USB, des logiciels tels que des systèmes d’exploitation open source du type Linux. Ce processus permet la création et la sauvegarde d’une structure de fichiers de manière parfaitement intacte.